Actualités, Akillis, Chopard, Les Maisons, Rencontre avec, Yoann L'Hostellier
Laisser un commentaire

Rencontre avec Akillis

Akillis 10 ans Guarani paraiba diamants masterpiece
Akillis 10 ans Guarani paraiba diamants masterpiece

Collier Guarani Joaillier Akillis ©Yoann L’hostellier pour Like a b

Douzième rencontre avec la belle maison de joaillerie française Akillis qui vient de fêter ses 10 ans. Fondée à son image par la talentueuse et originale Caroline Gaspard, cette marque est à la fois disruptive et empreinte d’un grand savoir-faire français. Elle se démarque par son anti-conformisme, son audace et sa détermination.

Akillis, une joaillerie disruptive

En effet, une joaillerie à l’image de cet étonnant collier Guarani révélé lors d’une somptueuse réception au Palais de Chaillot ornée d’un parterre de stars à l’occasion du 10ème anniversaire de la Maison, sublimée sur des mannequins habillés par Jean-Claude Jitrois.

En or, diamants et tourmalines paraïba, ce collier, tel un totem, à l’aura ethnique est transformable avec différents portés, il magnifie le corps de la femme et s’adapte à ses formes tout en géométrie.

Inspirée par l’Amazonie et les tribus Guarani, Caroline Gaspard a mis en avant l’une de ses pierres préférées : la tourmaline paraïba. Cette pierre singulière à l’inimitable couleur des mers du sud, lui rappelle l’insouciance et la légèreté des étendues bleues. Pourtant peu connue, elle a été découverte en 1989 et a vu sa cote monter surtout pour les esthètes de la gemmologie ces dernières années. Caroline Gaspard a parfait son design en soulignant délicatement ce bleu-vert de diamants reproduisant ainsi l’éclat du soleil par son reflet sur l’eau. Une grande poésie pour ce collier pourtant très architectural.

Avec le photographe Yoann L’hostellier nous nous sommes amusés à imaginer ce collier en forêt amazonienne. Il faut savoir que la tourmaline Paraïba vient en majorité du Brésil, de la région éponyme située en bord de mer et non de la forêt amazonienne. Nous souhaitions néanmoins rendre hommage aux tribus Guarani dont l’art a fortement inspiré Caroline Gaspard pour ce collier qui fait partie d’une parure plus complète. Poser ce collier sur la terra petra, chère au peuple Guarani, une terre riche et façonnée par l’homme, une terre nourricière et solide c’était mettre en avant les valeurs que souhaite véhiculer Caroline Gaspard au travers de sa marque et, notamment l’amour ! L’amour de ce peuple pour sa terre et sa forêt, l’amour tout court.

L’amour qui est le thème central d’Akillis comme la collection Capture-moi que nous avions mis en avant en fin d’année dernière qui vient de s’enrichir de 5 nouvelles pièces Passion Mordante avec un style encore plus graphique pour une déclaration d’amour percutante. Triangles aériens d’or et de diamants, elle figure un piège qui s’empare de sa proie évocation d’un amour à la fois passion et possession.

Collier or et diamants Maison Akillis haute joailllerie Like a b

Collier Capture-moi Maison Akillis en or et diamants ©BérengèreTreussard2018

Et même si Caroline Gaspard avec Akillis veut bousculer les codes de la joaillerie classique, elle s’appuie sur un savoir-faire français incomparable et sur des bases solides notamment dans ses ateliers de Lyon où sont fabriquées toutes ses collections.

Akillis, un grand savoir-faire français

En effet, si certains disent qu’elle dynamite sans complexe les codes de la joaillerie française, Caroline Gaspard a un fil rouge, celui de la qualité. Extrêmement exigeante, elle veille de très près au travail de ses ateliers et chaque bijou est réalisé à la main.

Chaque collection est construite méthodiquement et la créativité n’a pas son reste.

Depuis 10 ans,  Caroline Gaspard a créé 5 collections de haute joaillerie : Heartbeat, Cruella, Puzzle, Python et Guarani et, 7 collections de joaillerie mixtes : Capture-moi, Python, Fatal attraction, Bang bang, mini Bang bang et mini Puzzle.

Caroline Gaspard a lancé sa marque très jeune, elle est née en 1981 et, c’est dès 2007 qu’elle lance sa première collection Bang Bang qui disrupte le monde de la joaillerie classique et fait couler beaucoup d’encre. Elle enchaîne avec puzzle avant d’ouvrir la même année une boutique à Moscou. Sa soif de liberté et son énergie positive l’amène à créer la collection Hearbeat en 2011, à ouvrir son premier magasin à Paris en 2013 et à lancer sa collection Python en 2015. On ne l’arrête plus et ses créations détonnent et elle ouvre cette année toujours rue Saint-Honoré un magasin encore plus grand et plus proche de la place Vendôme.

bracelet or et diamants capture moi Akillis Like a b haute joaillerie

Bracelet Capture-moi Akillis en or et diamants ©BérengèreTreussard2018

En écho à cette créativité illimitée, Akillis se devait de posséder ses propres ateliers. C’est à Lyon, deuxième berceau de la joaillerie et du savoir-faire français, que la Maison a choisi de s’implanter en choisissant l’excellence. Maîtriser toutes les étapes en offrant le meilleur service : du processus de création à la fabrication en étant toujours à la pointe. Savoir mixer les procédés de fabrication traditionnels et les technologies plus pointues pour un résultat qualitatif et visuel optimum. Les ateliers disposent également d’une fonderie avec fours de fusion dédiés à chaque alliage pour encore plus de créativité et de réactivité. Enfin, Akillis, souhaite transmettre dans ses ateliers ce savoir-faire et cette sensibilité du geste aux jeunes générations en intégrant régulièrement de jeunes talents.

Savoir-faire et intelligence de la main sont réunis pour vous proposer également d’accéder à vos rêves les plus fous et créer avec vous un bijou unique qui vous ressemble.

Avec Caroline Gaspard, rien n’est impossible.  Pour cette amoureuse de l’amour qui n’a pas hésité à renouveler plus de six fois ses voeux d’amour à son mari, la vie ne vaut pas sans audace et sans liberté.

Bracelet Tourmaline paraiba et diamants Akillis Like a b haute joaillerie

Bracelet collection Heartbeat Akillis en tourmalines paraiba et diamants ©BérengèreTreussard

 

Un grand merci à la Maison Akillis pour sa confiance ainsi qu’au photographe Yoann L’Hostellier pour la réalisation de cette magnifique photo.

Pour toute demande de renseignements,
rendez-vous sur le site ou dans les différents points de vente dont le nouveau Flagship à Paris :

Akillis
354, rue Saint Honoré
75001 Paris
+33 1 40 13 64 04

du lundi au samedi de 11h00 à 19h00

–ooOoo–

portrait créatrice akillis haute joaillerie française

Caroline Gaspard, créatrice de la Maison Akillis

article sponsorisé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Could you please answer the Captcha question to validate your comment ? *