Articles récents

shooting haute joaillerie collier diamants saphirs bleu bal costumé

« Making of » shooting haute joaillerie: Like a b X L’Honoré Magazine

Pour la deuxième année consécutive, Like a b s’associe à la revue française haut de gamme d’art de vivre L’Honoré Magazine pour réaliser son shooting de haute joaillerie. Voici le « Making of » pour tout savoir sur les coulisses d’un shooting de haute joaillerie.

Les coulisses d’un shooting haute joaillerie

Sur le principe des ombres portées, nous avons travaillé avec Mathilde Nivet, sur la Place Vendôme et son architecture. Jadis lieu mythique et féérique de la vie et de la fête parisienne,  elle est aujourd’hui symbole de l’excellence à la française et surtout de la haute joaillerie.

Quoi de plus normal d’utiliser les symboles forts de cette place emblématique pour mettre en avant l’audace de cette haute joaillerie et l’arrivée de nouvelles maisons internationales comme la Maison Japonaise Tasaki ou la Maison Londonienne David Morris.

Mais également rappeler le savoir-faire de la Maison Chopard, de la Maison Chanel et de la Maison Harry Winston.

Le shooting haute joaillerie sur les ombres portées

Ombres portées des bâtiments de la Place Vendôme mais également ombres portées des bijoux face aux monuments. Le bijou est une architecture miniature que nous avons voulu magnifier, élever au rang d’oeuvre d’art. Le bijou est beau par lui-même et sait également magnifier une peau, un corps, une personne. C’est aussi un Joyau, comme la Place Vendôme.

Pour ce shooting haute joaillerie, nous avons sélectionné des pièces très intéressantes comme ce collier et ces boucles d’oreilles en diamants et saphirs bleus de la Maison Japonaise Tasaki  « The Quintessence of Ritz Paris » qui s’inspirent des fêtes costumées qui ont eu lieu Place Vendôme. Clin d’oeil aussi pour la Maison Tasaki qui dispose d’une boutique dans l’enceinte du Ritz à Paris et qui a créé une collection particulière pour célébrer son empreinte en France et sur l’une des plus belle place du monde…

shooting haute joaillerie collier diamants saphirs bleu bal costumé RITZ PARIS

Collier et boucles d’oreilles « The Quintessence of Ritz Paris » RITZ PARIS par TASAKI- Shooting Haute Joaillerie Like a b x L’honoré Magazine ©Nicolas Mingalon

Ce collier en diamants et rubis « Precious Chopard » de la collection Green Carpet de la Maison Chopard inspiré par la palme d’or qu’elle réalise chaque année. Les rubis sont absolument magiques.

shooting haute joaillerie collier rubis et diamants palme d'or chopard

Collier Precious Chopard de la collection Red Carpet en diamants et rubis -Shooting Haute Joaillerie Like a b X L’honoré Magazine ©Nicolas Mingalon

Cet extraordinaire bracelet en diamants (37 carats) et émeraudes de Colombie (42,34 carats) de Maison David Morris créé par Jérémy Morris, le fils du fondateur, inspiré par le design des années 30.

emeraudes de colombie bracelet shooting haute joaillerie années 30

Bracelet David Morris en diamants et emeraudes de colombie- Shooting Haute Joaillerie Like a b X L’honoré Magazine ©Nicolas Mingalon

Le collier mythique « Comète » de la Maison Chanel tout en diamants qui s’inspire de la première collection que présenta Coco Chanel en 1932 et qui rayonne depuis.

shooting Haute joaillerie collier étoiles diamants chanel

Collier Comète de Chanel en diamants- Shooting Haute Joaillerie Like a b X L’honoré Magazine ©Nicolas Mingalon

Et enfin le bracelet en diamants de la mythique collection « Cluster » de la Maison Harry Winston, qui associe si bien les diamants marquises.

SHOOTING HAUTE JOAILLERIE BRACELET CLUSTER DIAMANTS MARQUISE

Bracelet Cluster Harry Winston en diamants -Shooting Haute Joaillerie Like a b X L’honoré Magazine ©Nicolas Mingalon

Photographe : Nicolas Mingalon

Set design : Mathilde Nivet

Direction artistique : Bérengère Treussard

Le magazine est distribué dans de nombreuses boutiques et hôtels parisiens.

A très vite pour de nouvelles aventures et n’hésitez pas à aller liker la vidéo si elle vous a plu !

vo vicenzaoro the jewellery fair january 2020

Vicenzaoro : le salon de la joaillerie à la pointe des tendances et du développement durable

vo vicenzaoro the jewellery fair january 2020

Deux fois par an, tous les acteurs internationaux de l’industrie de la joaillerie se réunissent à Vicenzaoro en présence de tous les fabricants italiens. Marques, fabricants, acheteurs, journalistes, leader d’opinion et faiseurs de tendances viennent du monde entier à Vincenza pour présenter et découvrir les dernières collections en avant-première et s’inspirer des nouvelles tendances de l’année. Organisée par l’IEG (Italian Exhibition Group), la prochaine édition aura lieu du 17 au 22 janvier 2020.

Marché, innovation, formation et durabilité sont au centre de la manifestation. Alors que les salons, notamment dans le secteur de la bijouterie, évoluent, Vicenzaoro renforce sa position en proposant chaque année de nouvelles rencontres au format phygital. Pour en savoir plus sur ces transformations, nous avons rencontré Marco Carniello, Directeur de Marque du Groupe Joaillerie & Mode.

La créativité et le développement durable, les thèmes récurrents à Vicenzaoro

Parmi les sujets discutés pendant l’événement, le développement durable, l’innovation et la créativité occuperont une fois encore une position centrale dans la prochaine édition. Est-ce que vous considérez ces sujets comme prioritaires pour l’industrie de la joaillerie ?

Le développement durable est un sujet qui a pris de l’ampleur dans l’industrie de la joaillerie au cours des dernières années et nous sommes convaincus que c’est sain pour le secteur. Nous avons souhaité que ce thème soit discuté à Vicenzaoro dès 2016 car notre objectif est de faire du salon, le centre culturel de la profession. Le secteur de la mode a commencé bien avant le secteur de la joaillerie. Depuis le développement durable est devenu un enjeu stratégique pour notre secteur : bien sûr, le sujet est plus complexe dans notre contexte en raison des modes d’approvisionnement. Aujourd’hui, tout le monde comprend qu’il est important d’intégrer le développement durable dans sa production pour répondre aux attentes élevées des consommateurs dans ce domaine

Complétant le panorama de la communauté ICON, THE DESIGN ROOM présente une sélection de douze grands créateurs indépendants de haute joaillerie. Est-ce que vous considérez la créativité comme un autre enjeu stratégique pour le secteur de la joaillerie ?

La créativité fait partie intégrante de l’âme de Vicenzaoro. Nous souhaitons définir les tendances et l’ambiance pour toute l’année.
La Design Room est un rendez-vous unique et exclusif d’expérimentation et de créativité pour découvrir les nouvelles tendances du marché international et trouver des articles exclusifs et originaux.
Savoir traduire sa propre vision de la réalité en quelque chose de tangible : c’est l’art des exposants de The Design Room, réalisé à travers une esthétique personnelle, des combinaisons de pierres précieuses recherchées, des géométries minimales curieuses et des expressions de force et d’élégance.
Les protagonistes de cette année sont: Alessio Boschi, Cedille Paris, Lydia Courteille, Margaritis Lefteris, Mousson Atelier, Netali Nissim, Paolo Costagli New York, Sicis, Tomasz Donocik, Bare Jewelry, Dream Boule Milano et Yeprem

En parlant de tendances, il y a un événement incontournable à chaque édition avec Paola de Luca qui présente les tendances et les prévisions pour le marché de la bijouterie-joaillerie.

Exactement. La conférence de Paola est un événement très attendu qui nous place comme le salon que vous visitez pour comprendre quelles seront les prochaines tendances. Nous avons l’habitude de dire que nous dévoilons le meilleur d’aujourd’hui et que nous voulons être à la pointe des tendances de demain. Par conséquent, nous sélectionnons soigneusement les marques qui font partie de nos exposants. En outre, les marques plus établies comprennent l’importance de présenter toutes leurs nouveautés ici et non dans d’autres salons pour répondre aux attentes d’inspiration de nos visiteurs. Tous les ans le livre des tendances de Paola de Luca est édité : le Trendbook 2021 est disponible

vicenzaoro 2020 jewellery fair jewellery trendbook 2021

Vicenzaoro, le salon joaillier qu’il ne faut pas manquer !

Vicenzaoro connaît de plus en plus de succès, tandis que d’autres salons doivent se remettre en question, face à la concurrence internationale et à la révolution numérique. Souhaitez-vous prendre la place de Baselworld?

[rire] Eh bien, je pense qu’il s’agit de deux concepts différents. Dans mon esprit, Baselworld n’a jamais été vraiment le salon des tendances. Baselworld représente traditionnellement les grandes marques et entreprises de l’industrie horlogère alors que nous souhaitons être le fulcrum de l’industrie de la joaillerie. Dans ce secteur, il s’agit moins de grandes marques mais plus de tendances, d’inspiration, de produits, d’or et de pierres précieuses. Les attentes de nos visiteurs sont différentes.
A Vicenzaoro, nous offrons un environnement inspirant qui repose sur un système et non quelques marques ce qui est notre force. Il s’agit d’une communauté entière qui travaille ensemble et contribue à inspirer l’ensemble du secteur : journalistes, acheteurs, mais aussi fabricants.

À votre avis, quel est l’avenir des salons ? Est-ce toujours en Europe, ou est-ce qu’il se déplace au Moyen-Orient ou en Asie par exemple ?

Pour moi, un salon est une plate-forme pour différents marchés. En général, ce que nous observons, c’est que les plus gros acheteurs peuvent voyager 15 heures d’un côté à l’autre du monde alors que la grande majorité des acheteurs restent sur le continent, disons 6 heures de vol max. Je ne pense pas qu’il y aura de concurrence par exemple entre nous et Hong Kong ou Las Vegas. Nous possédons simplement, différents marchés.

Pensez-vous que la meilleure façon d’atteindre ces marchés serait d’avoir un salon en Europe, un autre aux États-Unis et un salon en Asie ?

Je pense que nous devons être la référence de tous les acheteurs, même les plus petits. Nous voulons également attirer les plus grands de tous les pays car à Vicenzaoro, nous présentons la plus belle sélection et pouvons les inspirer. Mais plus important encore, ils viennent ici parce qu’ils font des affaires à Vicenza. Je pense que le salon est un marché qui se consolide, il ne disparaîtra pas. Le plus important est de trouver la bonne façon d’avoir des interactions physiques et numériques. Les salons deviennent phygitaux !

Pensez-vous que nous nous dirigeons vers le 100% digital ?

Je ne pense pas que cela soit possible sur les marchés Business to Business. Nous croyons toujours au besoin d’interactions physiques entre les parties prenantes mais nous voulons le rendre plus agréable en tant qu’expérience. Le voyage du visiteur doit être fluide et facile. Désormais, même les villes participent à toute l’expérience client en organisant des événements spéciaux et des concerts.

Quelle est votre ambition pour Vicenzaoro pour les 5 prochaines années ?

Eh bien, je pense que nous continuerons à faire ce que nous faisons. Notre ambition est de devenir la référence du secteur de la joaillerie, un salon qui est le fulcrum des tendances dans le monde et la référence de toutes les parties prenantes. C’est pourquoi nous incluons également la conférence numérique et les conférences sur les pierres précieuses et d’autres conférences pour soutenir l’ensemble de l’industrie dans son évolution. J’aimerais vraiment que nos visiteurs venant du monde entier se rendent à Vicenzaoro pour comprendre les évolutions et tendances du secteur.

marco carniello IEG

Marco Carniello, the Group Brand Director Jewellery & Fashion, Marco Carniello IEG

La prochaine édition du salon Vicenzaoro aura lieu du 17 au 22 janvier prochain, ne le manquez pas ! 

Vo vintage vincezaoro jewellery fair

La grande NOUVEAUTE cette année, c’est le VO VINTAGE ! On adore !

Italian Exhibition Group (IEG) lance VO VINTAGE entièrement dédié au segment des collectionneurs avec quelques-unes des pièces les plus recherchées, uniques et rares du monde, montres et bijoux vintage. Pendant le VINCENZAORO, VO VINTAGE  se tiendra au parc des expositions de Vicenza, du samedi 18 au lundi 20 janvier aux côtés du format original du salon avec un programme animé par les experts les plus estimés et les plus connus de la scène internationale. Le public des commerçants et des passionnés pourra rencontrer personnellement trois acteurs clés de l’histoire internationale de la montre vintage: Giulio Papi, Sandro Fratini et Stefano Mazzariol.

Giulio Papi est de loin l’un des plus grands maîtres horlogers vivants et chef de la division haut de gamme du célèbre fabricant, Audemars Piguet. Au fil des années, il a créé des montres qui ont marqué l’histoire de l’horlogerie contemporaine. En tant qu’invité lors de la journée d’ouverture de VO VINTAGE, il donnera une interview exclusive sur le thème de la véritable signification de l’horlogerie haut de gamme au fil du temps (samedi 18/01 à 15 h, Hall 8.1, salle Canova) . Le samedi 18 janvier sera également présenté le talk-show d’ouverture intitulé «Entre passion et investissement. Le sens du marché horloger moderne »(Hall 7.1 – Salle Tiziano), qui inaugurera officiellement l’événement VO VINTAGE à 11 h.

Dimanche 19 janvier, ce sera le tour d’un discours liminaire de Stefano Mazzariol, l’un des meilleurs experts mondiaux de Rolex Daytona. Antiquaire, négociant, évaluateur et consultant en montres vintage avec plus de trente ans d’expérience, il est l’auteur de deux «bibles» authentiques pour les passionnés: «Rolex Daytona de la naissance à la légende» et «Ultimate Rolex Daytona». À partir de 11 heures (Hall 8.1, salle Canova), il présentera au public des collectionneurs et des passionnés, un aperçu de la philosophie derrière l’idée de collectionner des montres mécaniques haut de gamme et expliquera comment, au fil des décennies, les collectionneurs ont changé d’approche.

Dimanche également, à 15h, Vincent Calabrese, maître horloger indépendant, membre de l’AHCI – Académie Horlogère des Créateurs Indépendants, illustrera la vraie différence entre les deux échappements tournants, le Karrusel et le Tourbillon, tout en soulignant les avantages et défauts.

L’événement VO VINTAGE se clôturera avec le gourou par excellence du monde horloger vintage, Sandro Fratini, qui, avec sa collection légendaire de deux mille montres d’une valeur estimée à 1 milliard d’euros, est le plus grand collectionneur du monde depuis des années. Le lundi 20 janvier à 11h (Hall 8.1, Salle Canova), Fratini parlera de sa propre expérience d’anecdotes et de faits intéressants lors d’une interview intitulée «A la recherche du Saint Graal de la collecte».

Nous vous souhaitons un merveilleux salon, ne manquez pas également le Musée del Gioiello en ville et peut-être à bientôt !

VICENZAORO

Precious Room by Muriel Piaser salon joaillier professionnel

Precious room by Muriel Piaser, le salon où il faut être !

Precious room by Muriel Piaser salon joaillerie b to b haute joaillerie joaillerie fine

Le 22 janvier 2020 aura lieu à Paris, la troisième édition de Precious Room by Muriel Piaser, salon intimiste réservé aux professionnels de la joaillerie et de la bijouterie Haute Fantaisie. A l’origine de « The Box », espace dédié aux créateurs dans le cadre du salon Prêt à Porter Paris puis à la direction du salon Prêt à Porter Paris, Tokyo et New York, Muriel Piaser décide de mettre son expérience internationale au service des maisons de mode et de joaillerie. En réponse aux évolutions du marché, elle créé le 23 Janvier 2018 Precious Room by Muriel Piaser, un salon basé sur un nouveau concept à l’image d’un «Trunk Show» où les professionnels de la bijouterie-joaillerie viennent rencontrer les designers pour découvrir une sélection des dernières tendances.

Precious Room by Muriel Piaser, un salon joaillier professionnel

Muriel Piaser, vous êtes la fondatrice de ce salon, qu’est-ce qui vous a poussé à créer ce nouveau rendez-vous ? Quels étaient vos objectifs ?

Après 15 années à la direction des salons de la mode et accessoires à Paris et 8 années en tant que consultante avec ma société Muriel Piaser Consulting, je dispose d’une grande expérience dans l’accompagnement des marques dans leur stratégie de développement y compris à l’international. Par conséquent, je suis depuis longtemps en contact permanent avec les différents acteurs de l’industrie de la mode et j’ai pu observer une mutation du marché et des changements dans le comportement d’achat des consommateurs finaux qui révèlent sans aucun doute des nouvelles attentes et particulièrement en matière de bijoux.

En effet, j’ai un lien particulier avec le bijou dont je connais bien le marché et tout particulièrement le segment de la fine joaillerie et de la joaillerie en pleine expansion et pourtant peu représentée. Il m’a paru nécessaire de pouvoir mettre en place un salon qui répondrait aux attentes des créateurs et maisons de joaillerie afin de présenter leur travail dans un cadre prestigieux et intimiste avec des acheteurs, des prescripteurs et une presse qualifiés.  J’ai donc fondé Precious room by Muriel Piaser en Janvier 2018 après un travail de 2 ans de réflexion stratégique.

Pouvez-vous nous présenter le concept ?

C’est un concept hybride entre showroom et rendez-vous privilégié, comme un « Trunk Show » qui se déroule sur une journée avec un cocktail destiné aux acheteurs, prescripteurs et à la presse. Un événement unique, incontournable pendant la Haute Couture à Paris, mettant en exergue la nouvelle génération avant-garde des créateurs et talents confirmés de joaillerie et fine jewelry française et internationale.

J’ai choisi de l’organiser pendant la Haute Couture en Janvier et juillet pour bénéficier de l’image luxe de cette fashion week mais avant tout car cela correspond aux périodes d’achat des pré-collections. En effet, à ces périodes, les acheteurs ont encore du budget et peuvent découvrir des nouvelles marques ou prévoir leurs achats en amont. C’est une réelle opportunité pour les marques à la fois en terme de business que d’image.

En quoi ce format est-il différent des autres salons proposés à Paris ?

C’est un format plus événementiel où se mêlent émotion et expérience unique. J’ai opté pour une formule mettant en avant un « editing » des marques sous la forme « d’une vitrine, une marque » dans un lieu d’exception : le Palais Vivienne. Je souhaite que les marques puissent disposer de la meilleure vitrine possible pour mettre en avant leurs créations et/ou collections et qu’elles puissent faire les meilleurs contacts possibles avec les acheteurs français et internationaux. Precious Room by Muriel Piaser cultive la différence par la qualité à la fois des marques proposées mais également des visiteurs dans un écrin à la hauteur de la joaillerie.

Quel bilan faites-vous de l’édition précédente ?

Un bilan très positif car en moins d’un an Precious room by Muriel Piaser est passé de 23 marques pour son lancement à 35 en Juillet dernier et janvier prochain. De nombreuses marques ont eu des contacts très qualitatifs avec les acheteurs et ont concrétisé des opérations de distribution. Nous avons à coeur de présenter des marques de qualité avec un savoir-faire et des valeurs communes qui permettent de créer également un réseau humain.

Precious Room by Muriel Piaser salon joaillier professionnel

Salon Precious Room by Muriel Piaser au Palais Vivienne à Paris ©Luc Valigny

Precious Room by Muriel Piaser, un salon joaillier qui révèle les talents

Comment sélectionnez-vous les exposants ?

Je fais une recherche permanente en utilisant tous les circuits de distribution, fashion week, concept stores et réseaux sociaux. J’ai la chance de beaucoup voyager et j’entretiens mon réseau de façon affective et en permanence, ce qui m’offre toujours l’opportunité de belles rencontres et de jolies découvertes. Depuis toujours, j’aime aussi révéler des nouveaux talents, il est indispensable pour moi d’aller à la rencontre des créateurs. Sur mon site j’ai à coeur de mettre en avant chaque créateur ou maison en leur consacrant une page entière.

Quel regard portez-vous sur l’évolution du marché de la bijouterie-joaillerie ? Quel parallèle faites-vous avec l’industrie de la mode ?

Le marché de la bijouterie-Joaillerie est en forte croissance et porteur de belles occasions de développement de business. C’est un marché dynamique de niche qui suscite des convoitises et un segment très intéressant pour les investisseurs qui s’y intéressent.

On peut faire un parallèle avec la mode en observant les marques de luxe qui développent des collections plus accessibles mais également en constatant la démocratisation du bijou dans le marché de la mode « fast fashion » qui en fait un accessoire de mode comme dans le prêt-à-porter.

Gardons toutefois à l’esprit que marché de la bijouterie-Joaillerie reste un marché rare qui a de la valeur car il défend des produits qualitatifs, artisanaux et cultive la personnalisation et le savoir-faire ! En cela, il reste assez unique !

Quelles sont les nouvelles aspirations des consommateurs ?

Les consommateurs sont en quête de nouveautés, de valeurs ajoutées dans un marché saturé, le bijou répond à leurs attentes notamment grâce au « story telling » des marques et de leurs créateurs qui permettent une identification forte et l’adhésion à des valeurs qui leur ressemblent. Aujourd’hui c’est aussi un achat coup de cœur, lié à l’émotion consciente ou inconsciente, c’est un « mind style » ! Terme qui est utilisé en littérature pour indiquer que le style d’un texte suppose un choix et une connaissance à la fois conscient et inconscient. En clair, c’est un état d’esprit qui fait que tu assumes tes choix.

Quels conseils donneriez-vous aux professionnels, marques et distributeurs pour y répondre ?

Je dirais de mettre en place un « story telling » fort, un beau et bon mélange entre produit et prix avec un marketing intelligent ! Pour en savoir plus, venez me consulter.

Comment est-ce que Precious Room by Muriel Piaser aide les professionnels à s’adapter aux nouveaux enjeux du marché ?

Precious room by Muriel Piaser se positionne comme une nouvelle force de proposition pour les professionnels. Un salon de joaillerie à échelle humaine avec des enjeux conjoints pour developper une spirale vertueuse de partage des contacts et du plaisir de découvrir dans un cadre parisien unique.

Quelles sont vos ambitions pour les prochaines éditions ?

Je souhaite que Precious Room by Muriel Piaser devienne un rendez-vous incontournable dans le calendrier de la mode à Paris et de pouvoir le pérenniser afin de donner l’opportunité aux créateurs mais également aux marques de joaillerie françaises et étrangères de faire découvrir leurs talents, leurs créations et leurs savoir-faire auprès des meilleurs acheteurs de la planète.

Dans un deuxième temps, j’aimerais en faire un rendez-vous incontournable international et itinérant sous la forme de pop up à la fois b to b (business to business : professionnels) mais également b to c (business to customer : clients finaux) dans des department stores, concepts stores ou Fashion week  selon les opportunités.

Precious Room by Muriel Piaser se veut d’être une marque qui rassemble et offre des axes de développement forts et internationaux !

Pour contacter Muriel Piaser pour participer aux prochaines éditions du salon ou pour recevoir une invitation pour l’édition du 22 janvier 2020 : 

Precious Room by Muriel Piaser

muriel@precious-room.com

portrait Precious room by Muriel Piaser salon joaillier professionnel

Muriel Piaser ©Anne Loubet

Article en partenariat avec Precious Room by Muriel Piaser

bijoux aux encheres christies broche vintage or et diamant bouquet forme poire

Christie’s : notre sélection bijoux aux enchères de la vente du 5 décembre 2019

bijoux aux encheres christies broche vintage or et diamant bouquet forme poire

Broche Harry Winston en or et diamants – Lot 142 estimation 80K€ à 120k€ ©Bérengère Treussard 2019

La fin de l’année approche et les ventes aux enchères sont aussi le moyen de faire plaisir à vos proches tout en restant raisonnable sur les prix surtout en matière de bijoux. C’est aussi l’occasion de se constituer une collection ou juste de se faire plaisir avec des bijoux aux enchères. 

Nous vous avons sélectionné une « wish list » pour la prochaine vente aux enchères qui aura lieu chez Christie’s à Paris le 5 décembre prochain. Oui je sais ce sont les grèves mais pas de panique, vous pouvez aller voir les bijoux dès le 3 décembre et suivre et enchérir online en restant chez vous et aux quatre coins du monde. C’est pas fantastique ?

Nous avons aimé quelques pièces de collection comme cette belle broche en diamants en trembleuse de Harry Winston ou encore deux pièces de René Lalique de toute beauté telle cette libellule avec sa magnifique aigue-marine ou encore cette montre à gousset tout en émail avec sa chaine très travaillée également très délicate. Des bijoux aux enchères à ne pas manquer !

bijoux aux encheres rené Lalique Christies Paris objet de collection bijou de collection

Pendentif Libellule art nouveau René Lalique avec une aigue-marine – lot 39 estimation 30K€ à 40k€ ©Bérengère Treussard 2019

Montre à Gousset Art Nouveau René Lalique en email avec sa chaîne – Lot 40 estimation 20k€ à 40k€ ©Bérengère Treussard 2019

Petit coup de coeur pour ce bracelet art déco en or calcédoine avec une citrine de toute beauté. Nous aimons la qualité graphique ainsi que les matériaux utilisés. Tout comme le « Cheval à plumes » de René Boivin qui est une broche tout à fait amusante et plaisante.

bracelet art deco calcedoine et citrine bijoux aux encheres christies

Bracelet en calcedoine et citrine – Lot 131 estimation 8K€ à 12k€ ©Bérengère Treussard 2019

René boivin bioux aux encheres cheval à plume broche or emeraudes

Clip Cheval à Plume René Boivin circa 1962 – lot 172 estimation 10K€ à 15K€ ©Bérengère Treussard 2019

Nous avons sélectionné quatre colliers à ne pas manquer : le collier « Serpent Bohème » de Boucheron absolument iconique. Un collier Buccellati très travaillé avec des émeraudes et des diamants taillés en rose vendu avec les boucles d’oreilles qui honore le centenaire de la Maison Italienne iconique du travail florentin. Un collier en citrine de toute beauté de la belle période de la maison Mauboussin. Et enfin un collier des années 80 signé Boucheron hyper tendance et facile à porter autant avec une robe noire qu’avec un jean.

Bijoux aux encheres christies serpent boheme bijou inconique diamant et or jaune

Collier « Serpent Bohème » de Boucheron vendu avec le bracelet et des boucles d’oreilles – lot 202 estimation 12k€ à 18k€ – ©Bérengère Treussard 2019

bijoux aux encheres christies buccellati unique collection haute joaillerie

Collier Buccellati avec émeraudes gravées et diamants taillés en rose vendu avec des boucles d’oreilles – lot 252 estimation 6000€ à 8000€ ©Bérengère Treussard 2019

bijoux aux encheres collier citrine ventes aux encheres christies Paris Mauboussin

Demi-aprure avec boucles d’oreilles en citrines à pans coupées et diamants signée Mauboussin – Lot 112 estimation 20K€ à 30K€ ©Bérengère Treussard 2019

bijoux aux encheres collier 1980 Christies fun fashion bijou mode investissement

Collier saphirs diamants rubis emeraudes de Boucheron – Lot 115 estimation 4500€ à 6500€ ©Bérengère Treussard 2019

Pour les inconditionnels du diamants, la vente du 5 décembre présente de très belles pièces très anciennes mais également de très belles bagues de fiançailles avec des diamants de très belle qualité. J’ai pour ma part, sélectionné cette broche noeud à porter également en bijou de cheveux (pourquoi pas ?) J’aime tout le travail de mise à jour et le mouvement du noeud absolument divin. Une broche noeud en serti neige plus récent. Un collier ou une « Rivière de diamants » très moderne à prix très abordable et enfin un bracelet avec deux perles fines et une pierre de conche  transformable en deux boucles d’oreilles modernisées par le talent de Lorenz Baümer dont le montage est à voir sur notre Instagram.

Bijoux aux enchères broche noeud diamants belle epoque bijoux vintage

Broche noeud en platine, or et diamants taille ancienne circa 1900 – Lot 21 estimation 20K€ à 25K€ ©Bérengère Treussard 2019

Bijoux aux encheres diamants broche noeud serti neige joaillerie broche cadeau

Broche noeud en serti neige en diamants taille ancienne – Lot 44 estimation 7000€ à 10 000€ ©Bérengère Treussard 2019

Bijoux aux enchères rivière de diamants bon plan haute joaillerie vente aux encheres

Collier diamants taillés en poires et marquises – Lot 90 estimation 6000€ à 8000€ ©Bérengère Treussard 2019

bijoux aux encheres perles fines christies unique bijoux lorenz baumer bijou transformable

Bracelet transformable en une bague et deux boucles d’oreilles fin 19ème remodelé par Lorenz Baümer composé de deux perles fines et d’une perle conche – Lot 33 estimation 30K€ à 50K€ ©Bérengère Treussard 2019

Trois pièces assez rares de Georges Fouquet avec des turquoises gravées en perse délivrant des messages d’amour. Un bijou sentimental et pourtant très moderniste.

bijoux aux encheres christies vente aux encheres bijoux art deco collection turquoise diamants email

Pendentif Art Déco en turquoises, email et diamants de Georges Fouquet – Lot 86 estimation 30 K€ à 50 K€ ©Bérengère Treussard 2019

bijoux aux encheres christies paris vente aux enchères turquoise gravee perse bijou unique

Bague en turquoise gravée email et diamants vendue avec un clip Georges Fouquet période Art Déco – Lot 87 estimation 15K€ à 25K€ ©Bérengère Treussard 2019

Pour le fun et comme c’est le grand retour des broches : les clips coccinelles de Cartier et une broche « Oncle Sam » de Van Cleef & Arpels.

bijoux aux encheres lady bird Cartier bijoux de collection iconique email diamants et corail

Clips « coccinelles » corail email et diamants Cartier – lot 59 estimation 15K€ à 20K€ ©Bérengère Treussard 2019

Broche « Uncle Sam » de Van Cleef & Arpels en or diamants rubis et saphirs – Lot 207 estimation 3000€ à 5000€ ©Bérengère Treussard 2019

Et bien d’autres bijoux que je vous invite à aller consulter sur notre Instagram et également sur le catalogue de Christies et lors des visites d’expositions aux dates suivantes : 

Le 30 Novembre de 10h à 18h

Le 1er décembre de 14h à 18h

Le 2 Décembre de 10h à 18h

Le 3 Décembre de 10h à 18h

Et le 4 Décembre de 10h à 18h

Maison Christie’s 

9 Avenue de Matignon 

75008 Paris 

 –ooOoo–

tasaki like a b ©BérengèreTreussard collier boucle d'oreille perles diamants

Rencontre avec TASAKI

joaillier japonais paris Ritz Paris Tasaki collier inspiré du ritz diamants perles d'akoya

Collier et mono boucle d’oreille perles de lumière de la collection Ritz Paris by TASAKI en perles d’Akoya et diamants ©Yoann L’hostellier

Savoir-faire, qualité et modernité sont les valeurs fondamentales portées par TASAKI, un des plus grands joailliers du Japon, qui s’est installé en France dans une Maison avec qui il partage son goût de l’excellence : le Ritz Paris.

Nous entamons cette belle Rencontre avec  la Maison TASAKI avec la collaboration du photographe Yoann L’Hostellier. 

TASAKI, la perle audacieuse

Fondée en 1954, cette maison spécialiste de la perle d’Akoya sublime une esthétique japonaise rarement inégalée. Sans rien envier à la Place Vendôme par la qualité de ses réalisations, TASAKI a su allier à la perle, le diamant et l’or pour des créations architecturales, graphiques et contemporaines. C’est un peu le « Repossi de la perle » pour son côté mode et avant-gardiste toujours à la pointe de la « branchitude » et de la rock attitude.

Tasaki bague balance coupé joaillerie perle coupee bijou mode

Bague Balance Eclipse avec perles découpées or jaune et diamants TASAKI ©TASAKI

Oser couper une perle en deux tout en maitrisant parfaitement les matières et l’intégralité de la chaîne de production sont les signes d’une grande audace. En effet, dans l’éternel soucis de délivrer un produit d’excellence, TASAKI est le seul joaillier japonais à avoir ses propres fermes perlières d’Akoya (perles de cultures d’eau de mer). Le diamant avec sa taille spécifique est sourcé brut avec soin directement dans les mines De Beers depuis 1994 dans le respect du processus Kimberley (statut d’acheteur préférentiel) et ensuite taillé dans ses ateliers.

 

tasaki moderne boucles d'oreilles fashion bijou mode perle or rose

Boucles d’oreilles TASAKI Atelier Nacreous en or rose et perles d’akoya ©TASAKI

Créatif et en renouveau perpétuel, le joaillier a aussi créé sa propre couleur d’or rosée pour sublimer la peau, le sakuragold et réalise régulièrement des collaborations avec des designers de renom  Marie-Hélène de Taillac Mélanie Georgacopoulos pour la collection MG/ TASAKI ou Thakoon Panichgul notamment pour la collection Cosmic et Balance tout en conservant pour Directeur Artistique le designer New-Yorkais Prabal Gurung  qui signe notamment la collection Atelier.

perle et pierres précieuses TASAKI

Collaboration TASAKI X Marie-Hélène de Taillac

Disruptifs et pointus, les bijoux Tasaki cassent les codes et offrent une nouvelle façon audacieuse de porter la perle ou la couleur  avec grâce.

Comme la collection « Danger » qui se démarque avec ses bijoux acérés, très punk.  Un contraste saisissant entre féminité et dangerosité, des bijoux mixtes pour s’affirmer et imposer son style.

bracelet punk danger perle et or jaune Tasaki joaillerie fashion

Bracelet Danger TASAKI en or jaune et perles akoya ©TASAKI

TASAKI, le goût de l’excellence

Outre cette audace, cette maison japonaise a le goût avant tout de l’excellence et nous propose des collections hyper pointues tant par leur modernité que par leur savoir-faire.

Le perlier a créé spécialement une collection TASAKI Atelier Haute Joaillerie dans laquelle il utilise la perle et le diamant de manière très travaillée.

Dans la collection créée spécialement pour l’ouverture au Ritz en 2016, Ritz Paris by TASAKI, le joaillier s’inspire du palace et le sublime avec de superbes parures. Comme l’illustre notamment cette photo du magnifique collier et de la mono boucle d’oreille  « Perles de Lumière »  inspirés des jardins du Ritz.

Nous avons particulièrement aimé ces deux pièces qui représentent bien la Maison TASAKI pour leur poésie et leur forme végétale portées par l’inspiration des jardins du palace du Ritz à Paris. J’y vois pour ma part un joli brin de muguet symbole d’amour et de bonheur à porter autour du cou ou sur l’oreille. Une très jolie bague complète cette parure.

Avec ces deux collections, la maison japonaise assoit son savoir-faire et son excellence. Elle propose des créations d’une qualité irréprochable, empreintes d’une créativité unique. Nous aimons particulièrement l’excellence dans la qualité des perles et des gemmes utilisés dans ses créations ainsi que des matériaux comme notamment un alliage en platine de haute technologie pour la réalisation des alliances et de la bague de fiançailles.

Depuis le 9 juillet 2019, deux pièces iconiques de la maison TASAKI sont entrées dans les collections permanentes non moins iconiques du Musée des Arts Décoratifs de Paris : les bagues Balance et Refined Rebellion.

bague perle TASAKI joaillerie moderne fun Musée des arts decoratifs perle et or joaillerie

Bague Balance en or et perles TASAKI ©TASAKI

Symbole d’équilibre et d’harmonie, la collection « Balance » présente des alignements de perles parfaitement calibrées, comme en suspension sur un socle de métal précieux. Chaque pièce est unique : d’une apparente simplicité, elle est le résultat d’opérations minutieuses afin d’ajuster parfaitement les suites de perles soulignées d’or, et de mettre en valeur la douceur de leur éclat.

bague rock punk Tasaki perle grenat diamant ,noir Musée des arts décoratifs haute joaillerie

Bagues Refined Rebellion en perles et diamants et grenats ©TASAKI

Résolument moderne, la collection « Refined Rebellion » allie deux concepts : la sophistication d’un design pointu et l’anticonformisme d’une taille de pierre développée et déposée spécifiquement pour la collection. Les pierres fines et les diamants sont retournés, présentant leur culasse, taillée spécifiquement pour en maximiser la brillance. Cette technique révolutionnaire requiert de hauts niveaux d’exigence et de savoir-faire.

Mélanie Georgacopoulous Tasaki bague perle et or jaune akoya joaillerie fashion

Bague Illusion en or jaune et perles MG / TASAKI ©TASAKI

Forte d’une présence importante au Japon et en Asie (Hong Kong, Chine et Corée notamment), avec une centaine de boutiques réparties sur l’ensemble du continent dont le flagship store à Tokyo Ginza, TASAKI se développe en Europe depuis 2016, en étant notamment présent au Bon Marché Rive Gauche, au Printemps Haussmann, aux GL Champs Elysées et au Ritz à Paris, puis au Dover Street Market à Londres.

Début 2019, TASAKI a ouvert son premier flagship store européen, situé au 170 New Bond Street à Londres, marquant ainsi un nouveau chapitre du développement international de la Maison.

boucles d'oreilles Tasaki topaze bleu bijoux punk haute joailleries

Boucles d’Oreilles Elysium avec des topazes bleues, des grenats et des saphirs TASAKI Atelier ©TASAKI

Un grand merci à la Maison TASAKI pour sa confiance ainsi qu’au photographe Yoann L’Hostellier pour la réalisation de cette magnifique photo.

TASAKI
Hôtel Ritz
75001 Paris
+33 1 40 13 64 04


–ooOoo–

Tasaki paris directeur general perle diamant

Toshikazu Tajima Président-Directeur Général TASAKI

En partenariat avec TASAKI 

 

montre Riskers horlogerie montre de héros dessiné pour les braves

Riskers, une montre qui a du cran

montre Riskers horlogerie montre de héros dessiné pour les braves

 

RISKERS c’est la montre qui s’inscrit dans l’air du temps et nous ramène à nos valeurs. Nouvelle marque horlogère taillée pour les héros, on constate avec joie les prémices prometteurs d’une marque qui a du cran et qui est centrée sur l’humain.

Riskers, une montre de héros

Un retour à une valeur simple : le courage, le courage d’entreprendre et surtout le courage mis à la disposition des autres. Une montre au design à la fois vintage et intemporel qui s’inspire des premières montres portées par les poilus de la première guerre mondiale et rend hommage à ces véritables héros qui ont donné leur sang pour la France.

La montre RISKERS n’est pas seulement une montre pour donner l’heure, c’est aussi un garde-temps qui nous rappelle tous les jours qui nous sommes, nos valeurs, nous ancre dans la vie réelle et nous ramène à l’essentiel.

Riskers célèbre ceux qui, aujourd’hui, prennent des risques pour les autres.

Quel courage d’avoir créé ex-nihilo une nouvelle marque horlogère qui respecte tous les codes du luxe avec un positionnement prix inédit et certainement plus réaliste sur le marché actuel.

«Le risque, c’est de faire un choix. Tout choix nécessite un renoncement. Certains renoncements apportent une joie immense.»

Guillaume d’Aboville

Riskers, une histoire d’Hommes

Saluons également le soutien de cette nouvelle marque aux actions qui ont du sens et aux hommes qui se surpassent tous les jours et prennent des risques pour les autres. En effet, derrière ces garde-temps, un partenariat prestigieux s’est construit avec les Troupes de Montagne (corps de l’Armée de terre) et des ambassadeurs aux parcours édifiants : le soldat Albert Roche, Pierre Muller et Guillaume d’Aboville. En recherche de cohérence et d’engagement, Riskers soutient financièrement leurs causes humanitaires.

Pour le moment 4 montres sont proposées à la vente : deux automatiques et deux à quartz. Des montres au design plutôt masculin mais quelle femme n’a pas emprunté la montre de son homme ?

new watch riskers montre de heros automatiques nouveautés montres

Des éditions limitées comme la Prolog I ( 518), la Chapter II ( 1027) et Chapter III (1096). Des fonds reversés à l’Œuvre Nationale du Bleuet de France qui vient en aide aux familles de ces soldats qui aujourd’hui continuent à prendre de grands risques (PrologI ). A  l’ « Entraide Montagne », qui vient en aide aux blessés et aux familles de ces héros anonymes (Chapter II) et à la  fondation de Douleur Sans Frontières ou les Enfants du Mekong (chapter III).

Pour concrétiser cette quête et réaliser ces beaux projets, Riskers avait pour ambition de lever 25 000 euros sur Kickstarter pour fabriquer les premières montres. Après quelques jours, l’objectif était rempli à 400 % puisque les  100 000 euros sont atteints.

Aujourd’hui vous pouvez commander directement sur le site Riskers pour être livré en juin 2020 à un prix avantageux.

RISKERS

montre heros automatique poilue vintage

Montre Prolog 1 automatique Riskers ©Riskers

bijoux aux encheres bijou vintage christie's vente aux encheres de bijoux diamant collier cartier

Comment vendre vos bijoux aux enchères : entretien avec Violaine d’Astorg chez Christie’s

bijoux aux encheres bijou vintage christie's vente aux encheres de bijoux diamant collier cartier

Expertise d’un collier Cartier par Violaine d’Astorg, Directrice du Département Bijoux de Christie’s France ©Christie’s images limited

Le bijou vintage c’est mode ! C’est donc peut-être aussi le moment de vendre nos bijoux de famille aux enchères pour en tirer le meilleur prix ? Les trésors oubliés qui dorment au fond d’un coffre ou d’une veille boite à bijoux. Des bijoux d’un autre temps qui peuvent pourtant certainement intéresser des amateurs ou des collectionneurs. Comment faire ? Vendre ses bijoux aux enchères est une option tout à fait envisageable et même certainement très profitable. En effet, les ventes aux enchères sont souvent le lieu des bonnes affaires pour les acquéreurs mais également pour les vendeurs à condition de choisir la bonne maison de ventes aux enchères.

Nous nous sommes rapprochés de la Maison Christie’s, leader du marché dans ce secteur. En effet les activités en matière de ventes aux enchères de joaillerie de Christie’s remontent à 1795 ! Notamment avec la vente des bijoux de la Comtesse du Barry, maîtresse de Louis XV, dont le résultat a atteint  £ 13000 soit l’équivalent de 2,4 millions d’euros actuels. On notera également que cette maison a vendu les bijoux de la Princesse Salimah Aga Khan ou encore réalisé un record du monde d’enchères avec 39, 3 millions d’euros pour le diamant rose « Princie » de 34,65 carats vendu à New York le 16 avril dernier.

Mais, je vous l’accorde, ce n’est toujours évident d’oser franchir les portes d’une Maison de Ventes aux enchères, qui plus est lorsqu’elle s’appelle Christie’s et qu’elle est située avenue Matignon.

christies paris bijoux aux enchères Paris bijoux vintage

Façade de Christie’s Paris ©Christie’s images limited

Pourtant, Violaine d’Astorg, Directrice du Département Bijoux, nous accueille en toute simplicité avec le sourire comme elle accueillerait n’importe quel client ou visiteur. Nous nous sommes entretenus avec elle afin d’en savoir un peu plus sur les modalités et la mise en place d’une vente aux enchères de bijoux et surtout sur le processus d’évaluation des bijoux. L’idée après avoir lu cet article, c’est que vous n’ayez plus peur de franchir la porte du 9 avenue de Matignon à Paris et que vous osiez rencontrer la charmante experte Violaine.

bijoux aux encheres Violaine d'astorg ventes aux encheres bijoux expertise bijoux

Violaine d’Astorg expertisant un collier Cartier
© Christie’s images limited

Les coulisses d’une vente aux enchères de bijoux

Bonjour Violaine, pourriez-vous nous expliquer en quoi consiste votre mission ? 

Lorsque je suis arrivée chez Christie’s en avril 2018, ma mission était de maintenir l’image des ventes parisiennes, très design français provenant de la Place Vendôme et de relancer des évènements bijoux pour le département Christie’s France. Au cours de cette dernière année, nous avons mis en avant des figures importantes de la joaillerie et des créateurs magnifiques comme René Boivin ou Suzanne Belperron qui ont vraiment rayonné sur la création française.

Mon objectif plus personnel est plutôt de nous rendre plus accessibles, d’organiser des expositions, des conférences de manière à ce que les gens franchissent nos portes qui peuvent parfois paraître impressionnantes. Les expositions sont gratuites, d’ailleurs toutes les expositions pré-ventes sont gratuites et tout un chacun peut venir admirer des trésors. Un client me disait récemment : « C’est mieux qu’un musée ! ». Notre dernière exposition, « A Vanity Affair » a eu un grand succès et j’en suis très fière, un livre va d’ailleurs être édité sur cette exposition. Chacune de nos ventes est accompagnée d’une conférence autour d’un thème que nous choisissons et qui colle à la tendance avec des intervenants de grande qualité.

Comment se déroule la construction d’une vente aux enchères en général chez Christie’s ? 

Nous avons deux ventes de bijoux dans l’année en juin et en décembre. Une vente aux enchères se construit en plusieurs étapes. :

La première étape : le « business getting » qui se fait jusqu’à fin octobre par exemple pour la vente de décembre et avril-mai pour la vente de juin. D’une part, nous communiquons tout au long de l’année en région et nous organisons des journées d’expertise dans une dizaine de villes importantes et, d’autre part, nous envoyons des courriers à nos contacts et nos clients afin de les informer du thème de notre prochaine vente ou des dernières adjudications que nous avons réalisées. Par exemple, en décembre, nous allons mettre à l’honneur le joaillier Lacloche en lien direct avec la très belle exposition de l’Ecole des Arts Joailliers du 23 octobre au 20 décembre 2019. Pour la vente de juin, nous informerons nos clients en amont afin qu’ils puissent proposer à la vente des bijoux sur le thème de la tendance qui sera choisie.

Il faut savoir que nous « sourçons » beaucoup de pièces en France mais nous choisissons toujours la meilleure place à travers le monde pour les vendre : Hong Kong, Genève, Londres ou encore New York. Chaque site de Christie’s Jewel a un marché bien positionné. Par exemple, le Jade ne sera jamais vendu à Paris, nous le vendrons bien mieux à Hong-Kong.

L’expertise et l’évaluation : c’est souvent lors des journées d’expertise que nous trouvons des pépites que les gens n’osent souvent pas nous présenter en pensant que cela n’a pas d’intérêt. Ces journées d’expertise sont gratuites et confidentielles. Nous nous déplaçons dans les grandes villes de l’hexagone : Reims, Bordeaux, Nantes, Biarritz, Aix-en-Provence, Marseille, Strasbourg… et également à Monaco.

Le catalogue : nous envoyons toujours la maquette à nos clients afin qu’ils approuvent la façon dont leurs bijoux sont mis en avant dans notre catalogue. Nous sommes très soucieux de ce détail.

L’exposition et la vente : quelques jours avant la vente, les bijoux sont exposés dans nos locaux à Paris. Par exemple, pour la vente du 5 décembre à 14 heures, vous pourrez venir admirer et essayer les bijoux dès le 30 novembre généralement de 10h à 18h soit 5 jours.

 L’évaluation des bijoux pour une vente aux enchères Christie’s

Pour revenir à l’évaluation, comment procédez-vous ? 

Lors de nos journées d’expertise que ce soit en province ou à Paris, nous prenons le temps avec nos clients : de poser des questions sur les provenances, de se faire ouvrir des coffres ou des boites à bijoux afin de dénicher les perles rares. Je dirais que c’est la partie la plus excitante de notre profession car nous ne savons jamais à l’avance ce que nous allons découvrir.

En ce qui concerne l’estimation d’un bijou, je dirais que c’est une équation parfaite entre une valeur de la matière pure ( pierres, diamants, etc), sa signature par une grande maison ou pas, son époque et sa rareté sur le marché.

Par exemple, pour notre vente du 5 décembre 2019, nous avons un magnifique bracelet manchette Cartier en diamants et corail datant des années 30 qui fait la couverture de notre catalogue. Nous avons d’abord évalué la matière et la façon autour de 20 000 euros et, ensuite, la rareté de ce bijou signé Cartier datant des années 30 dans l’histoire de la joaillerie. Cette rareté apporte une plus-value substantielle qu’il est parfois difficile d’évaluer. Nous nous référons alors aux pièces du marché de même catégorie grâce à la capacité de la Maison Christie’s à pouvoir nous fournir une data solide. Aujourd’hui un bracelet Art Deco se vend entre 100 000 euros et 300 000 euros. En affinant et en nous concertant avec notre réseau d’experts Christie’s à travers le monde, nous avons estimé cette manchette entre 150 000 euros et 200 000 euros.

bijoux aux enchères cartier corail diamant années 30 corail bracelet boule bijoux vintage haute joaillerie

Bracelet manchette signé Cartier en corail diamants et email années 30 estimé 150K€ à 200K€
vente du 5 décembre 2019 Christie’s Paris ©Christie’s images limited

Chaque type de pièce a son évaluation. L’équation ne doit jamais avoir d’inconnue sinon l’estimation finale n’est pas bonne. Il faut absolument trouver l’estimation la plus juste. Il ne faut jamais dévaluer une pièce ou la surestimer. Si une pièce est mal évaluée un professionnel ou un collectionneur peut passer à côté. Si nous estimons un bracelet Cartier à 20 000 euros alors qu’il en vaut 150 000 euros. Le marchand va penser qu’il y a des restaurations à faire sur la pièce ou que le poinçon ou la signature est partiellement effacée, bref que l’objet n’est pas bien conservé et ce n’est pas forcement ce qui l’intéresse donc il passera à côté. Si, en revanche je le surévalue à 300 000 euros, il ne va rien tenter car il est prêt à l’acheter 300 000 euros peut-être mais pas 350 000 euros et nous aurons raté notre vente.

64 % des pièces dans la dernière vente de juin ont été vendues au-dessus de l’estimation haute et nous vendons 94 % des objets de nos ventes ce qui prouve que nos estimations sont calibrées. 

Cette estimation est la partie la plus compliquée de notre métier mais également la plus intéressante. En ce qui concerne les pierres, c’est également la même équation. Nous savons déterminer un prix au carat moyen en fonction de la pierre mais c’est la rareté et la qualité notamment avec l’absence de traitement sur la pierre qui va déterminer sa valeur.

Pour le diamant c’est un peu plus facile et beaucoup plus précis parce que pour le brillant (taille moderne) nous avons le « Rapaport » créé par Martin Rapaport qui est publié tous les vendredis et qui indique le prix du diamant taillé selon sa forme, sa couleur et sa pureté. Donc nous savons quasi-instantanément son prix. En ce qui concerne les diamants taille ancienne nous nous basons sur la forme poire du Rapaport.

Nous envoyons les pierres pour confirmer nos impressions au Laboratoire SSEF GUBELIN et pour certaines pierres nous établissons un double certificat en l’envoyant soit au GIA pour le diamant soit au LFG (Laboratoire Français de Gemmologie) pour valider parfaitement la pierre avant la vente.

Le vendeur a-t-il un prix de retrait en dessous duquel il peut retirer l’objet de la vente ?

Oui le vendeur a toujours comme prix de retrait l’estimation la plus basse. En dessous de cette estimation, nous ne vendons pas l’objet. Nous pouvons commencer l’enchère en dessous de l’estimation mais nous ne vendrons jamais en dessous de l’estimation basse qui est pour nous un « starting price ». 

Ce que je dis à mes vendeurs c’est que nous sommes dans la même équipe, on vend ensemble donc on construit l’estimation également ensemble. Je veux que mon client se sente en confiance et qu’il soit parfaitement d’accord avec l’estimation et donc le prix de retrait.

Est-ce qu’il y a des pièces que vous refusez ? 

Nous ne refusons jamais rien mais nous avons un seuil en dessous duquel nous ne pouvons pas vendre correctement, notre Maison n’est pas calibrée pour cela. Dans ce cas là, nous conseillons au mieux nos clients afin qu’ils puissent retirer le meilleur prix de leurs bijoux.

Nos clients sont des particuliers et des collectionneurs privés et nous souhaitons avoir un rapport privilégié et de confiance avec eux qui s’inscrit dans la durée. Nous trouvons toujours les meilleures solutions pour nos clients.

Nous avons à coeur de suivre le client et de rester disponible ensuite jusqu’à la vente pour l’accompagner au mieux. Ce que nous voulons c’est qu’il puisse vendre au meilleur prix tout en restant dans celui du marché.

Enfin, est- ce que vous avez des conseils pour nos lecteurs qui souhaiteraient acquérir des bijoux en ventes aux enchères ? 

Il faut avant tout acheter des bijoux intelligemment, se mettre une limite d’enchère et faire confiance aux experts et à leur estimation en essayant de ne pas trop dépasser l’estimation haute.

Il ne faut surtout pas hésiter à aller voir les bijoux, à les essayer, et à poser des questions aux experts. Enfin, se fixer une limite d’enchères est indispensable car il y a les frais de vente à ajouter  en sus du prix d’adjudication.

bijoux aux enchères vente aux encheres bijoux vintage haute joaillerie

Vitrine de la Maison Christie’s pour une vente aux enchères de bijoux ©Christie’s images limited

Aujourd’hui on peut acheter un bijou ancien à n’importe quel prix, il y en a pour toutes les bourses et c’est vraiment très plaisant. On peut trouver une charmante broche 19ème ou Charles X ou début du siècle pour 500 euros, des bagues art déco à moins de 500 euros. Tous les diamants vendus aux enchères sont généralement à 50 % du prix du cours ce qui est relativement intéressant. Et en ce moment miser sur les bijoux des années 70-80  c’est une bonne option.

vente de bijoux aux encheres bracelet boule or 1940 Cartier bijou vintage

Bracelet « Boule » Cartier années 1940 en or jaune et diamants vente Christie’s 5 décembre 2019 – estimation 8K€ à 10K€

Pour notre vente du 5 décembre 2019, nous avons 267 lots dont de très belles pièces de Georges Fouquet et Jean Deprès, une collection de René Boivin et de Suzanne Belperron, une jolie sélection de pierres de couleurs avec une émeraude colombienne de 5,23 carats non huilée et un saphir cachemire de 2,67 carats sur une monture Cartier.

vente de bijoux aux encheres diamant 6 carats bague de fiançailles bijou vintage

Bague René Boivin en platine avec un diamant de 6 carats environ vente Christie’s 5 décembre 2019 – estimation 55K€ à 65K€

Un ensemble en perles fines avec plusieurs colliers et un beau bracelet XIXe serti avec une perle conche naturelle épaulée de deux perles fines.

bioux aux encheres perle de conche haute joaillerie bijou vintage perles fines

Bracelet XIXe avec une perle de conche et deux perles fines transformable en boucles d’oreilles signé Lorenz Baümet vente Christie’s 5 décembre 2019 – estimation 30K€ à 50K€

Une collection de deux jolies pièces par Lalique, plusieurs diamants dont deux belles pierres estimées à 100 000 euros pour l’une et 200 000 euros pour l’autre.

bijoux aux encheres pendentif libellule art nouveau pièce unique haute joaillerie

Pendentif art nouveau Lalique email aigue-marine et diamants vente Christie’s 5 décembre 2019 – estimation 30K€ à 40K€

Et enfin une sélection de bijoux signés de la Place Vendôme des années 30 avec deux bracelets manchette en diamants par Cartier, des années 40 avec le bracelet Cartier « boules » serties de diamants, une broche Harry Winston sertie de 20 carats de diamants.

bijoux aux encheres diamants platine bracelets cartier 1940 bijou vintage

Bracelets Cartier en platine et diamants 1940 vente Christie’s 5 décembre 2019 – estimation 40K€ à 60K€ chacun

vente de bijoux aux encheres broche fleurs diamants années 40 Harry Winston

Harry Winston broche en or jaune et diamants 20 carats vente Christie’s 5 décembre 2019 – estimation 80K€ à 120K€

Maison Christie’s 

9 Avenue de Matignon 

75008 Paris 

 –ooOoo–

Violaine d’Astorg

Bijoux aux encheres violaine d'astorg

Violaine d’Astorg ©Christie’s images limited

Propos recueillis par Isis Eutrope en partenariat avec Christie’s

bagues or 2N héléne courtaigne delalande opale aigue marine creatrice en or haute joaillerie made in france fait à la main joaillerie unique

Hélène Courtaigne Delalande, une créatrice en or

bagues or 2N héléne courtaigne delalande opale aigue marine creatrice en or haute joaillerie made in france fait à la main joaillerie unique

Bagues Hélène Courtaigne Delalande ©BérengèreTreussard2019

Les bijoux dHélène Courtaigne Delalande sont singuliers, ultra reconnaissables et assimilables à des oeuvres d’art. Elle signe ses bijoux avec son travail de l’or si particulier mêlant mat et brillant ornés de pierres fines et précieuses choisies avec soin. Nous suivons cette créatrice en or depuis plusieurs années et nous aimons son travail et sa signature.

D’abord directrice artistique dans la pub pour de grandes marques, en 1990, elle s’oriente vers sa passion et créé elle-même des bijoux après avoir reçu une enseignement particulier à la cheville (directement à l’établi) et fait ses classes à l’ING de Paris (Institut National de Gemmologie). Son style s’affirme, elle façonne et donne vie à de véritables sculptures qu’elle pare de gemmes aussi rares que précieuses. Des bijoux pour des femmes de caractère et affirmées à l’image de sa créatrice.

Artiste reconnue, elle a été choisie par De Beers pour créer des bagues de la série « Trilogy »,  pour concevoir et réaliser pour le Comité français du Parfum le trophée du « Prix Jasmin 2003 » et plus récemment  a été récompensée par le Prix du Public au Salon des Joailliers Créateurs 2004.  En 2006, elle est nominée aux « Talents du luxe et de la création ».

Pour vous la faire découvrir, nous l’avons rencontré  lors d’un bel après-midi ensoleillé dans son atelier véranda de l’ouest parisien. Elle se confie à nous et nous livre ses secrets.

Créatrice en or inspirée

Bonjour Hélène, d’où vient votre passion pour les bijoux ? 

Depuis que je suis née ou presque ! Petite, j’avais toujours des bagues,  je me souviens que je portais la bague coccinelle et que j’avais un petit coffret miroir avec un tas de bagues en plastique dedans. C’est surtout le dessin qui m’a mené au bijou.  Je dessinais énormément quand j’étais petite et beaucoup de bijoux. Je ne me suis pas arrêtée au dessin, j’ai eu envie de créer et de mettre en forme ce que je dessinais, d’abord en roulant des bandes de papiers et en enfilant des perles pour les offrir à ma maman puis à partir de 1990 en fabriquant pour de vrai ! Avec le dessin et les bijoux je me sens vraiment « alignée » dans ma vie, en phase.

créatrice en or bague opale diamants helene courtaigne delalande made in france et fait main créatrice joaillière

Bague planètes en opales et diamants Hélène Courtaigne Delalande ©BérengèreTreussard2019

Vous avez un style très personnel, unique, a-t-il évolué depuis que vous avez commencé ? 

Oui bien sûr ! J’ai un style qui me permet de faire toujours des formes nouvelles puisque ce qui va définir vraiment le bijou, c’est la façon dont il est fait, c’est la technique. J’évolue, j’explore des techniques comme la granulation. Je viens de créer de nouvelles bagues avec cette technique qui m’amuse beaucoup. J’explore également des formes comme ma bague New York qui n’est pas du tout ce que je faisais au début, c’est une bague assez architecturale. Les pierres m’inspirent mais je vais souvent dans des thèmes récurrents comme la pyramide ou les volutes. On reconnaît ma signature à la couleur de l’or et le travail de l’or à la fois mat et brillant mais j’explore sans cesse de nouveaux espaces de création.

creatrice en or bague a granulation piece unique creatrice joaillière made in france

Bagues à granulations chrysoprase et calcedoine Hélène Courtaigne Delalande ©BérengèreTreussard2019

Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?

Je n’ai pas de source d’inspiration à proprement parlé. Mon travail est très intuitif et instinctif, je dessine très rarement mes bijoux. Je pars d’une idée, inspirée souvent par les pierres, que je fais évoluer au fur et à mesure de la fabrication.

Bague saphir oursin creatrice en or pièce unique made in france

Bague oursin Hélène Courtaigne Delalande ©BérengèreTreussard2019

Evidemment, j’ai toujours aimé les bijoux médiévaux ou greco-romains et on sent forcément cette inspiration dans mon travail  car c’est quelque chose que j’aime profondément et qui ressort instinctivement dans mes créations. Par exemple, ce travail du mat et doré est typique des bijoux antiques.

creatrice en or bague saphirs bague de fiançailles créatrice de bijoux made in france

Bague rubellite et saphirs Hélène Courtaigne Delalande ©BérengèreTreussard2019

Créatrice en or inspirante

Vous utilisez une couleur d’or bien particulière pour vos bijoux, pouvez-vous nous en dire plus ? 

Je trouve que par définition l’or c’est jaune et pas blanc. J’utilise l’or 2N qui a un alliage et une couleur particulière qui n’est plus très souvent demandée et donc difficile à obtenir.  L’or blanc à l’état naturel est plutôt jaune et il est souvent rhodié pour avoir un éclat ce qui lui donne une couleur très froide, trop froide. Je préfère travailler le platine. Avec l’or jaune je m’amuse, ce jaune très pâle est très frais et très particulier, l’éclat est différent suivant qu’il est mat ou brillant, j’aime jouer avec ce contraste afin que chaque bijou soit unique. Même si je travaille sur une petite série chaque pièce sera unique car façonnée par ma main d’une manière différente. Je travaille d’abord souvent sur une fonte en or directement. Ce sont ces fontes à plat que je soude, que je tords puis j’obtiens une maquette. La première maquette est en or et après je peux faire un moule. J’utilise aussi beaucoup de techniques différentes comme le fil martelé.

A la demande des mes clients, je fais de plus en plus de bijoux en platine car je comprends que par goût ou par carnation de peau, il faut aussi pouvoir proposer cette option et pour mes prochaines créations je vais associer le platine au spinelle gris que je trouve magnifique.

 créatrice en or spinelle gris helene courtaigne delalande made in france creatrice joaillière

Bague New York platine et spinelles Hélène Courtaigne Delalande ©BérengèreTreussard2019

En ce qui concerne les pierres, vous privilégiez beaucoup les pierres peu exploitées et atypiques pour la création de vos bijoux, comment les choisissez-vous et quels sont vos coups de coeur ? 

Je suis gemmologue et j’aime vraiment toutes les pierres : les grenats, les tourmalines, les spinelles etc. Je possède une collection très importante de pierres que j’ai sourcée moi-même  depuis des années. C’est vrai que j’aime les pierres assez atypiques comme cette pierre que je viens juste d’acheter : une aigue-marine qui a la couleur d’une tourmaline. J’ai également une tourmaline qui a l’apparence d’une aigue-marine et c’est cela qui est fascinant. Une de mes pierres préférées c’est l’opale du Pérou. Les pierres sont surprenantes, elles me parlent.

Dans mes créations,  j’aime jouer avec leurs couleurs et pousser l’harmonie jusqu’à la rupture.

creatrice en or creatrice de bijoux or bague grenats made in france

Bague Rhodolite grenats et tourmalines Hélène Courtaigne Delalande ©BérengèreTreussard2019

Mais lorsque mes clients m’apportent des pierres pour des compositions sur mesure et que les couleurs ne vont vraiment pas ensemble, je dis stop car, on peut jouer, mais il faut vraiment garder un équilibre, on ne peut pas faire n’importe quoi.

Vos bijoux sont des sculptures, qui sont vos clients ? 

C’est vrai que j’aime jouer avec les volumes et les pierres pour faire des bijoux uniques et singuliers. Je fais beaucoup de bagues de fiançailles pour des clients qui n’aiment pas entrer dans les sentiers battus et qui ont une forte personnalité et du charisme. Je fais des bijoux d’homme également pour cette raison. Parfois je fais des bijoux d’hommes que je vends aux femmes c’est très amusant.

saphir or et orange or 2N créatrice en or creatrice joaillière made in france fait main

Bague de fiançailles en saphir rose et orange Hélène Courtaigne Delalande ©BérengèreTreussard2019

J’ai plutôt des clients connaisseurs, collectionneurs, amoureux des pierres et,  évidemment des personnalités qui aiment le style de mes bijoux. Les américains aiment beaucoup mes créations mais ma production uniquement façonnées main ne permet pas de pouvoir vendre aux Etats-Unis. J’encourage les américains de passage à Paris à venir me voir dans mon atelier.

Merci Hélène et bravo pour ce travail.

Nous suivons le travail d’Hélène depuis plusieurs années et je suis fière de porter la bague New York d’Hélène Courtaigne Delalande avec une rhodolite (grenat), des tourmalines et des rubis. Lorsque je la porte, je sens le pouvoir qu’elle me donne. Je mesure également à chaque fois que je pose mon regard dessus, tout le travail artistique et manuel qu’elle a nécessité. Savoir qu’elle a été façonnée entièrement à la main en France par une artiste de talent, c’est fabuleux et je suis fière d’avoir un bijou si unique et qui me ressemble.

Pour moi Hélène n’est pas seulement une créatrice en or, c’est une artiste.

Elle a créé également des bijoux très accessibles pour se faire plaisir et la pièce maîtresse de son travail est très certainement cette imposante manchette parsemée de toutes les pierres qu’elle aime, une oeuvre d’art à collectionner.

creatrice en or pierres fines et précieuses gemmes piece unique made in france collectionneur creatrice de bijoux

Manchette pierres gemmes et or Hélène Courtaigne Delalande ©BérengèreTreussard2019

Rappelons que les bijoux de créateurs sont souvent des pièces uniques entièrement réalisées à la main en France et qu’ils ont souvent beaucoup plus de charme que les bijoux produits en grande série. Enfin, à qualité égale, leur prix est souvent beaucoup plus abordable puisqu’il n’y a pas ou peu de frais de structure. Evidemment il faut faire le choix de la différence et de la singularité.

Hélène Courtaigne Delalande

Atelier Sur rendez-vous :
+33 (0)1 46 03 75 16

e-mail : helcourt@helenecourtaigne.com

 –ooOoo–

creatrice en or helene courtaigne delalande creatrice joaillière

Hélène Courtaigne Delalande

creatrice en or creatrice de bijoux or paris made in france bagues saphirs

Atelier et bagues Héléne Courtaigne Delalande ©BérengèreTreussard2019

atelier creatrice de bijoux paris creatrice en or pièces uniques

Atelier Hélène Courtaigne Delalande ©BérengèreTreussard2019

Propos recueillis par Isis Eutrope

Article en partenariat

A vanity affair boite Lacloche haute joaillerie exposition christies

« A Vanity Affair » chez Christie’s Paris

A vanity affair boite Lacloche haute joaillerie exposition christies

Art Deco ivory, lacquer, enamel, emerald and gold case, by Lacloche Frères with sculpture by Demetre Chiparus — circa 1925

« A Vanity Affair » est une histoire d’amour et une histoire de boites précieuses réunies pour une exposition temporaire chez Christie’s Paris du 11 au 17 septembre 2019. 

Pour tout savoir sur cette exposition, ne manquez pas les explications de Violaine d’Astorg, la responsable du département bijoux de la maison Christie’s qui nous a accueillie très chaleureusement pour une pré-visite.

Une collection particulièrement riche qui retrace le savoir-faire unique des maisons de la place Vendôme actuelles comme Cartier ou Van Cleef & Arpels mais également des maisons aujourd’hui disparues ou rachetées par les grands groupes comme la maison Langlois ou la maison Lacloche qui fera l’objet d’une exposition à l’Ecole des Arts Joailliers en octobre à Paris.

A vanity affair christies Jean Schlumberger for Tiffany & Co haute joaillerie exposition

Peridot, turquoise and gold powder case by Jean Schlumberger for Tiffany & Co – circa 1956

Une histoire de boites et d’amour réunies par un couple de collectionneurs depuis 10 ans. Ils avaient pour habitude de se laisser également des mots d’amour dans la boite qu’ils s’offraient. Cette exposition est également le  témoignage de l’amour qu’ils portent.

A vanity affair christies boite jade haute joaillerie

Art Deco Jade enamel and diamond cigarette cases by Cartier 1929

Un livre est à paraître sur cette collection que je vous invite à découvrir jusqu’au 17 septembre chez Christie’s Paris au 9 avenue Matignon.

Bonne visite et n’hésitez pas à partager !

christies A vanity affair boite jean trotain haute joaillerie exposition

Boîte à cigarettes en argent émail et coquille d’oeuf par Jean Trotain – vers 1930

bague camelia chanel haute joaillerie un camelia 5 allures berengere treussard likeab

Pleins feux sur la Haute Joaillerie

bague camelia chanel haute joaillerie un camelia 5 allures berengere treussard likeab

Chanel bague nouvelle collection 1 Camelia 5 Allures avec rubellite et diamants ©BérengèreTreussard2019

A l’occasion de la semaine de la haute couture qui a eu lieu en janvier à Paris, quelques maisons présentaient leurs nouvelles collections. Pleins feux sur cette semaine à la fois classique et contemporaine. 

Haute Joaillerie classique 

La pierre est mise en avant, quand le bijou est aussi investissement. 

CHAUMET

La Maison Chaumet revient aux classiques avec les 4 précieuses et la perle fine valeurs sûres : saphir, diamants, rubis, émeraudes. Quel contraste par rapport aux Trésors d’Afrique de cet été mais quelle beauté épurée aussi avec de belles pierres. Un retour au classique de la période Art Deco. On a adoré la simplicité, l’efficacité et la beauté des pierres et notamment des diamants jaunes. 

collier haute joaillerie saphir rose et diamants chaumet berengere treussard likeab

Collier diamant et saphir rose Chaumet josephine ©BérengèreTreussard2019

collier haute joaillerie diamants et perles fines chaumet josephine berengere treussard likeab

Collier en perle fine et diamants Chaumet ©berengere treussard2019

bague de fiançailles saphir rose et diamants chaumet haute joaillerie berenger treussard likeab

Bague saphir rose et diamants Jospehine de Chaumet ©berengere treussard2019

DAVID MORRIS

La Maison David Morris présentait des pièces à la fois classique mais très contemporaines  et très originales car très faciles à porter comme cette paire de Boucles d’oreilles en opales noires d’Australie et titane soulignées par de jolies tourmalines paraïba de toute beauté.

On a également aimé le diamant rose cut sur ces boucles d’oreilles chandelier, la délicatesse du serti et globalement des pièces de Haute Joaillerie à la fois modernes et faciles avec souvent une pierre d’investissement au centre ou des pierres d’une haute qualité.

david morris bague de fiançailles haute joaillerie diamants rubellite rubis berengere treussard likeab

Bague de fiançailles David Morris ©BérengèreTreussard2019

bague cocktail haute joaillerie David Morris tourmaline paraiba diamants

Bague haute joaillerie David Morris en diamants et tourmaline paraiba ©BérengèreTreussard2019

CHANEL

Chanel revisite le camélia et mise sur la transformabilité: 23 pièces dont plusieurs transformables. Du diamant, de la rubellite ( tourmaline) et du rubis pour des parures simples et chics à porter de différentes manières comme la danseuse Alice Renavand qui s’est amusée au jeu du porté.

diademe et collier haute joaillerie Chanel camelia allure berengere treussard Likeab

Chanel diadème, collier collection 1 Camelia 5 allures or et diamants ©BérengèreTreussard2019

Bague cocktail haute joaillerie un camelia 5 allures saphir rose diamants berengeretreussard likeab

Bague cocktail saphir rose de Chanel collection 1 camelia 5 allures ©BérengèreTreussard2019

collection haute joaillerie broche chanel diamants tapers camelia fleurs nature or blanc berengere treussard likeab

Broche Chanel en diamants collection un camelia Cinq allures ©BérengèreTreussard2019

 

DE GRISOGONO

De Grisogono revisite ses classiques en modernité et sort une nouvelle collection tout en rondeur qu’on adore avec des pièces de haute joaillerie toujours extraordinaires

haute joaillerie diamants emeraudes collection de grisogono

Collier haute joaillerie de Grisogono émeraudes et diamants ©BérengèreTreussard2019

or diamants BO de grisonogo haute joaillerie likeab berengere treussard

Boucles d’Oreilles nouvelle collection de Grisogono or jaune et diamants ©BérengèreTreussard2019

de Grisogono nouvelle collection haute joaillerie diamants et or berengere treussard Likeab

Nouvelle collection joaillerie de Grisogono ©BérengèreTreussard2019

HARRY WINSTON

Et enfin la Maison Harry Winston nous ramène en enfance avec sa nouvelle collection de bagues cocktail inspirée des bagues des années 60 de la maison tout en couleurs et en gourmandise. La pierre fine s’invite chez Harry Winston  qui n’hésite pas à revisiter ses classiques et c’est vraiment étonnant ! Nous avons adoré les associations de couleurs pour ces bagues à croquer comme des bonbons. Pleins feux sur la bague cocktail et fruitée cet été ! 

bague cocktail winston candy haute joaillerie saphirs violets et roses berengere treussard likeab

Harry Winston bague cocktail haute joaillerie Winston Candy saphirs et rubellite ©BérengèreTreussard2019

bague cocktail Winston candy haute joaillerie tsavorite et saphirs berengere treussard harry Winston likeab

Bague cocktail Harry Winston collection Winston Candy avec un magnifique grenat Tsavorite en son centre ©BérengèreTreussard2019

bague cocktail haute joaillerie Harry Winston berengere treussard likeab rubellite saphirs

Bague cocktail Harry Winston avec une rubellite (tourmaline) de la collection Winston candy ©BérengèreTreussard2019

Haute Joaillerie contemporaine 

Les nouvelles techniques, le titane et les métiers d’art s’invitent dans la haute Joaillerie

CHOPARD 

Nouvelle technique de serti tout en métal pour la Maison Chopard qui présentait Magic. Une nouvelle technique qui fait du bijou une réalisation très contemporaine sans griffes apparentes. Une nouveauté qui illumine les pierres sur les côtés. Une vision contemporaire de la haute joaillerie et un porté magique.

pendentif Magic diamant haute joaillerie chopard cadeau berengere treussard likeab

Pendentif collection Magic de Chopard en diamants ©BérengèreTreussard2019

BOUCHERON

La Maison Boucheron sort une nouvelle collection  du nom de Jack et une Lierre de Paris ultra light en or rose et diamants super easy à porter qui a notamment paré certaines stars sur le tapis rouge à Cannes. On adore aussi les petits animaux iconiques de la Maison tel le hérisson ou bambi ! 

collier trembleuse or rose lierre boucheron haute joaillerie likeab berengere Treussard

Collier Lierre de Boucheron en or rose diamants en trembleuse ©BérengèreTreussard2019

tour d'oreille en diamants et or rose lierre Boucheron haute joaillerie likeab Bérengère Treussard

Tour d’oreille Boucheron collection Lierre en or rose et diamants ©BérengèreTreussard2019

bague haute joaillerie bambi diamants nouveau likeab

Bague Bambi Boucheron or rose diamants et onyx ©BérengèreTreussard2019

Bague haute joaillerie hérisson Boucheron likeab or rose bérengere treussard

Bague hérisson Boucheron or rose ©BérengèreTreussard2019

La nouvelle collection Jack s’adresse certainement aux mordus de musique à porter simplement en or ou avec des diamants et à accumuler sur le poignet ou autour du cou pour des sautoir infinis. Nous on adore !

nouveauté boucheron bracelet collier jack en or et diamants Bérengère Treussard Likeab haute joaillerie

Bracelet et collier Jack de Boucheron ©BérengèreTreussard2019

SUZANNE SYZ

Suzanne Syz et son incroyable renouvellement présentait d’étonnantes boucles d’oreilles toujours en humour et en délicatesse. Les fusées inspirées de sa collaboration avec l’artiste Sylvie Fleury toujours tout en légèreté avec l’utilisation de l’aluminium.

pop art fusée haute joaillerie sylvie fleury suzanne syz aluminium titanium boucles d'oreilles diamants

Boucles d’oreilles fusées de Suzanne Syz en collaboration avec l’artiste Sylvie Fleury ©BérengèreTreussard2019

Et une paire plus classique Robinet avec cold and hot et des  boucles d’oreilles en perles d’acoya et diamants à la fois majestueuse et aérienne.

boucles d'oreilles chandelier perle d'acoya or diamant rose cut haute joaillerie pop art bérengère Treussard suzanne syz haute joaillerie

Boucles d’Oreilles chandelier Suzanne Syz diamants et perles d’acoya ©BérengèreTreussard2019

boucles d'oreilles robinet hot cold suzanne syz haute joaillerie pop art berengere treussard likeab

Suzanne Syz boucle d’oreille robinet hot & cold ©BérengèreTreussard2019

J’ai toujours un coup de cœur pour les BO The show Must Go On

diamants pop art the shox must go on joaillerie haute joaillerie vinyl disque boucles d'oreilles musique fan likeab berengere treussard

Suzanne Syz boucles d’oreilles « The show must go on » ©BérengèreTreussard2019

On adore le lancement de la nouvelle collection SYZ FIREWORKS encore à suivre sur Instagram pour encore plus de bijoux de Suzanne Syz à shopper !

LYDIA COURTEILLE

Lydia Courteille présentait une nouvelle collection : dark side de Marie Antoinette avec une étonnante manchette ornée d’une aigue marine de 300 carats

Lydia courteille marie antoinette dark side bague haute joaillerie berengere treussard likeab

Lydia courteille bague marie antoinette dark side ©BérengèreTreussard2019

Lydia courteille likeab marie antoinette love haute joaillerie

Lydia Courteille bague Marie Antoinette dark side ©BérengèreTreussard2019

PIAGET

Et enfin Piaget dévoilait le deuxième pan de sa collection sunset light dans le chapitre de la sunny side of life avec des bijoux Métiers d’art et beaucoup de Pierre fines et dures. Une parure manchette et boucles d’oreilles avec le travail de marqueterie de bois de l’artiste Rose Saneuil utilisant le bois et l’or. On aime le résultant étonnant et très végétal. 

collection sunset light metiers d'art tourmaline rose saneuil haute joaillerie berengeretreussard likeab Piaget

Manchette avec une tourmaline collection sunset light de piaget en marqueterie de bois de Rose Saneuil, pièce unique ©BérengèreTreussard2019

metiers d'art pièce unique haute joaillerie rose saneuil boucles d'oreilles tourmalines diamants

Paire de boucles d’oreilles sunset light de Piaget avec un travail de marqueterie d’or et de bois de l’artiste Rose Saneuil ©BérengèreTreussard2019

Une parure opales noires d’Australie et saphirs avec un gros travail d’orfèvre sur la manchette que l’on croirait gelée. Magnifique !

pièce unique bracelet manchette piaget haute joaillerie opale saphir opales berengere treussard

Manchette de la collection sunset light de Piaget avecdes opales et un saphir bleu et un gros travail d’orfèvrerie ©BérengèreTreussard2019

collier collection sunset light haute joaillerie opale et diamants et perles berengere treussard

Collier en perle, diamants et opales de la collection Sunset light de Piaget ©BérengèreTreussard2019

Cette saison c’est un peu back to basics. On aime la simplicité et la beauté des pierres qui restent quand même de qualité très inégales selon les maisons. 

On attend avec impatience la prochaine collection de haute joaillerie qui sera présentée début juillet à Paris à l’occasion de la semaine de la Haute Joaillerie.

Stay tuned et suivez-nous sur Instagram : Likeab ou sur Facebook pour ne rien manquer du marathon fou de la semaine de la Haute Joaillerie.

bague amethyst cocktail Gringoire joaillier cadeau bague diamant rhodolite

Un duo de femmes à la Direction de Gringoire Joaillier

bague amethyst cocktail Gringoire joaillier cadeau bague diamant rhodolite

Bague cocktail amethyste célébration Gringoire Joaillier ©BérengèreTreussard2018

Laurence Brunel, directrice commerciale, et Mina El Hadraoui, directrice de marque, assurent conjointement la direction générale de Gringoire Joaillier depuis deux ans. Nommées par le groupe Pranda, elles assurent le développement de la maison parisienne en France et à l’international. Depuis leur arrivée, ces deux femmes de tête ont entrepris d’importants changements au sein de l’entreprise avec beaucoup d’audace.
Schéma de gouvernance peu ordinaire, nous avons voulu en savoir plus sur ce duo de choc et de charme : un modèle à suivre ?

bracelet tapers gringoire joaillier bijou mode cadeau joaillerie fun

Gringoire Joaillier bracelet saphirs et pierres fines ©BérengèreTreussard2019

Deux femmes, une passion: la joaillerie.  

Mina El Hadraoui, vous êtes Directrice de la marque pour Gringoire Joaillier. Est-ce que vous pouvez nous résumer votre parcours ?

Après mes études en école de commerce, j’ai cherché un environnement où je pourrais mélanger mes compétences marketing et ma sensibilité produit. Très vite la joaillerie s’est imposée car c’est une combinaison d’émotion, de délicatesse et de sens produit. J’ai commencé ma carrière chez Christian Bernard où j’ai beaucoup appris. J’ai toujours été attirée également par les projets audacieux et novateurs. En 2006, par exemple, j’ai créé le premier site de joaillerie en ligne « diamantunique.com ». Le site a connu une croissance extraordinaire en très peu de temps mais je me suis assez vite ennuyée. J’avais besoin d’authenticité, d’artisanat et d’art.

Depuis que vous êtes arrivée chez Gringoire, vous avez initié de grands changements. Quels sont les défis que vous avez relevés ?

Le grand défi c’est de pouvoir renouer avec l’histoire de la maison et avec l’ADN de Gringoire Joaillier, avec son histoire et d’assumer pleinement son identité française et parisienne. Si vous n’assumez pas ce que vous êtes, vos choix ne sont pas cohérents.

Le chemin est encore long mais ce travail est nécessaire pour répondre également aux attentes de nos partenaires. Les détaillants qui nous soutiennent depuis de nombreuses années sont très enthousiastes de constater ce changement et en sont pleinement les acteurs. 

Bague amethyste diamant bague de fiançailles Gringoire Joaillier

Gringoire Joaillier bague de fiançailles ou cocktail amethyste et diamant ©BérengèreTreussard2019

Gringoire Joaillier maison française et parisienne.

Un duo de femmes à la tête de Gringoire Joaillier, c’est une organisation peu commune ! Comment se passe votre collaboration ?

Chacune a naturellement son domaine de compétence. Nous sommes complémentaires et respectons l’expertise et l’opinion de l’autre. Nous ne sommes pas dans la recherche du pouvoir mais dans la poursuite d’objectifs communs.

(intervention de Laurence Brunel)
J’aimerais ajouter que c’est très stimulant de gérer des équipes de vente lorsque nous sommes dans ce travail de repositionnement d’une marque avec de nouvelles gammes aussi innovantes et réussies. C’est un facteur de dynamisme et de cohésion.

bijou mariage Gringoire joaillier or diamant bracelet bague

Gringoire joaillier collier et bague de mariage ©BérengèreTreussard 2019

Laurence Brunel, vous avez contribué au développement international de plusieurs marques d’horlogerie et joaillerie comme Pomellato, quelles ont été vos priorités depuis un an ? Quels sont vos objectifs à court et moyen terme?

Nous avons donné la priorité à notre marché local dans un premier temps.  En effet, il est primordial d’assoir notre position sur le marché français comme un acteur incontournable de la pierre de couleur. Nous avons beaucoup travaillé ces douze derniers mois pour clarifier et structurer notre offre avec le concours de nos distributeurs. La France est un marché pérenne mais qui peut mettre beaucoup de temps à démarrer. Les nouvelles collections ont été très bien accueillies par nos partenaires et leurs clients. Cela nous a permis de renforcer notre présence auprès des bijoutiers joailliers sur notre marché national. Maintenant, nous pouvons envisager de nous développer sur le digital et progressivement à l’international.

Que vous apporte un groupe comme PRANDA ?

C’est un groupe thaïlandais, côté en bourse, qui a pour spécialité la manufacture joaillière. Il compte parmi ses clients de grandes marques françaises et américaines de haute joaillerie qui profitent de leur capacité à proposer et tailler des pierres exceptionnelles. Le groupe nous a beaucoup aidés dans le sourcing des pierres pour nos nouvelles collections. En même temps, il nous laisse beaucoup d’autonomie dans nos décisions. Lorsque nous avons lancé la première boutique Gringoire à Paris, le CEO n’a fait aucun commentaire. Il m’a juste dit : « Je veux que les matériaux que vous utilisez respectent les normes environnementales et les règles de développement durable« . Le groupe a une conscience aigüe du commerce éthique et prend très au sérieux la traçabilité des pierres.

gringoire joaillier un duo de femmes Mina El Hadraoui et Laurence Brunel ©BérengèreTreussard2018

Mina El Hadraoui et Laurence Brunel chez Gringoire Joaillier ©BérengèreTreussard