Catégorie : Frédéric Mané

dessin-et-creation-de-nastia-c-pour-duodeci

DUODECI est sur ULULE, participez !

Le formidable concept DUODECI qui vise à mettre en avant le talent artistique international et le savoir-faire français autour de la création de bijoux de haute joaillerie s’invite sur ULULE. Une session de crowdfunding ululienne qui vise à communiquer sur un nouveau site un peu fou qui bouscule les schémas établis et met à votre portée de fabuleux objets collector. N’hésitez plus  PARTICIPEZ ICI ! Il ne reste que 10 jours ! J’ai eu la chance de suivre cette aventure depuis ses débuts et j’ai souhaité rencontrer l’un des fondateurs du projet pour vous permettre d’en savoir un peu plus. Arnaud Pradat, bonjour, pouvez-vous nous présenter votre parcours ? J’ai créé mon entreprise à 21 ans, L’atelier de Paris dans le 1er à Paris, puis une boutique en province à Agen, ma ville natale. J’ai passé le concours et obtenu le titre de Meilleur Ouvrier de France en joaillerie en 1994. Avec 7 enfants, j’ai ensuite privilégié ma vie de famille et j’ai donc choisi de faire de la transmission des savoirs ma priorité. Vous êtes le créateur de DUODECI, pouvez-vous nous …

Bague Frédéric Mane Photo ©BérengèreTreussard

Frédéric Mané

En entrant dans l’univers du designer haute joaillerie Frédéric Mané on sent bien que l’on pénètre dans un monde féérique et créatif peuplé à la fois du souvenir abstrait de ce magasin de jouets dans lequel ses parents l’ont élevé et, emprunt des côtes de la Méditerranée et du sud de Perpignan.   Une passion pour les calices qu’il collectionne comme s’il allait un jour découvrir par hasard le Saint Graal!  Il n’en a pas besoin, il a déjà de l’or est dans les mains. Il dessine depuis son plus jeune âge. Son parcours est d’ailleurs atypique puisque, Frédéric se cherchant, a commencé par le design d’objet. Après une école de designer, attiré par les produits haute façon,  il commence ses classes dans la Maison Dunhill pour laquelle il dessine des objets de luxe. Il découvre alors le bijou et s’inscrit aux cours de gouaché de la rue du Louvre. L’école qui le fera tomber dans la potion magique du bijou et, plus particulièrement, de la haute joaillerie. Bonheur et émerveillement, il a trouvé un sens à sa quête. Après avoir …