Catégorie : Akillis

bague fiançailles diamant or gris love sexy mode cadeau de noel capture moi

Capture-moi, l’amour rock selon Akillis

Tout un programme… Toujours sensuelle, jamais vulgaire, la marque de joaillerie française Akillis casse une fois de plus les codes et joue avec l’ambiguïté et le désir avec sa nouvelle collection placée sous le signe de l’amour : « Capture-moi » Au delà de la création, Akillis qui fête cette année ses 10 ans, bouscule et pose la vraie question du « Qui capture qui ? » La femme avec ses outils de séduction ou l’homme qui ne cède pas à son instinct naturel de chasseur ?  Capture-moi est une collection résolument moderne qui s’inscrit dans l’air du temps, provoque et sort la joaillerie de son écrin en lui donnant une touche Rockn’roll et graphique. On a craqué pour la bague mange doigt audacieuse et ses bracelets acccummulables et graphiques  Capture-moi, une bague ludique et audacieuse Une bague mange-doigt en or et diamants vraiment ergonomique et facile à porter. Elle habille le doigt de 4 manières différentes et s’adapte à la vie moderne de la femme active. On peut même dire qu’elle s’adapte à l’humeur du jour : douce …

Croix en diamants collection Python Akillis

Akillis, haute joaillerie française de caractère

Fondée en 2007 par Caroline Gaspard, les collections de la jeune maison française de joaillerie AKILLIS ont l’audace et l’originalité de leur créatrice qui a su allier savoir-faire traditionnel et techniques d’avant-garde. Rencontre avec une aventurière des temps modernes. AKILLIS, Maison de haute joaillerie française Bonjour Caroline Gaspard ! Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ? J’ai un parcours assez atypique ! Je n’ai pas peur de dire que je suis un vrai garçon manqué ! J’aime l’adrénaline, le sport, le danger, la vitesse et les voyages. J’ai le goût de découvertes, j’aime aller vite et croquer la vie à pleines dents ! J’ai toujours aimé la mode, la décoration, apprendre et découvrir dans toute sorte de domaines. J’ai pour autant reçu une éducation plutôt stricte et traditionnelle, élevée dans la campagne du nord de la France. J’avais la pression familiale de réussir mes études. J’ai préparé les concours des grandes écoles et obtenu mon diplôme d’HEC. Comment en êtes-vous venue à la joaillerie ? Ma mère m’a toujours encouragé à exprimer ma créativité. Elle m’a d’ailleurs …