Catégorie : Anna Hu Haute joaillerie

Anna Hu éblouit la Biennale de sa symphonie de gemmes

L’édition de la Biennale des Antiquaires 2017 a accueilli pour la première fois la créatrice chinoise de haute joaillerie Anna Hu. Artiste habitée par une vibration musicale forte, elle a éblouit la Biennale des Antiquaires avec des créations uniques, bucoliques et oniriques inspirées de l’art et des cultures française et chinoise. En effet, après avoir embrassé une carrière de musicienne, elle rejoint la création joaillière pour notre plus grand plaisir. Inspirée également par son nom qui veut dire papillon en chinois elle nous ravit de ses pièces uniques parées de sublimes gemmes. Nous l’avons rencontré à Paris pendant la Biennale des Antiquaires, femme forte et haute en couleurs, elle a avant tout, la musique dans le sang. Anna Hu ou la musique dans le sang Bonjour Anna Hu, comment a commencé votre histoire d’amour avec la haute joaillerie ? J’ai l’intime conviction que c’est le destin ! Je suis issue de la seconde génération d’une famille de gemmologues. Mon père était passionné par les diamants, rubis et saphirs et ma mère par les perles. J’ai l’habitude de dire …